poèmes de Biriș Gabriela

À ma muse inconnue

 

L’espoir matinal de se revoir,

Entre un « vouloir » et un « falloir »

Entre la sureté et la doute

Entre un « Vas-y ! » et un « Ecoute ! »

Entre un « nouveau » et un « banal »

Parfois entre un « passionnel » et un « amical »

L’espoir reste matinal …

 

Entre un plus et un assez,

Qui peut et qui sait,

Chaque jour, chaque fois,

Entre toi et entre moi,

Entre un « toujours » et un « quelque fois »

Qu’il paraît crucial

L’espoir reste matinal …

 

C’est pourquoi, quelque fois,

Je suis sûre, mais j’y doute,

Je pars, mais je prends la même route,

Chaque fois, chaque jour,

Sans retour et sans détour,

Si l’espoir reste matinal

Toi et moi, êtres banales ?

 

 

 

                   Printemps accidentel …

 

Printemps, serment,

Avant, souvent,

L’amour, retour,

Quelconque,

Le coin qu’

il trouve …

 

Ton cœur,

Rancœur ?

Hier, prière,

Présent, passant,

Futur, retour,

Le désamour ?

 

La vie, l’oubli,

Souvent, printemps.

L’espoir … de te revoir,

Le visage, sage,

Peut-être l’amertume,

Comme ancienne coutume,

D’être « pieds sur terre »

Sourire en plein hiver ?

 

Pour qui, pourquoi,

Penser encore à toi ?

Croire à l’avenir,

Effacer … et … revenir ?

1 Comments

  1. Gabriela Gabrielle

    Mulțumesc pentru publicare încă odată! O primăvară inspirațională!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.