Synesthéphile

par Alina Zaharia

Les couleurs ont fait leur travail :
Ont peint harmonieusement l’éventail,
La partie anodine de la toile vécue
Balayant le noir des tristesses inconnues.

Les sons ont ciblé sagement les oreilles endormies
Réveillant des mots doux aux yeux amincis
Par les rires aux éclats ; éclats des lettres agitées
Par les pensées dirigées des corps excitées.

Les odeurs ont caressé centimètres de peau
Provoquant des éruptions des pores bouchés,
Près des veines où le sang se dépêche effrayé
D’un cœur rythmé comme une montre à gousset.

1 Comments

  1. Pingback: www.egophobia.ro » Blog Archive » EgoPHobia #22

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.